contournement de la loi

Pour moi, la loi sur l’emploi multiplie les brèches dans le droit du travail pour ceux, parmi les dirigeants d’entreprise, qui, déjà, contournaient le droit avec expertise…

On ne parle pas ici des patrons d’entreprise qui mouillent leur chemise et doivent prendre des décisions. Ceux-là exercent un métier de production ou de service avec des salariés. Il ne s’agit pas d’eux, même si parfois, parmi eux, il y a, comme ailleurs, des hommes droits et des retors.

Non, la loi sur l’emploi va aider les fossoyeurs de l’emploi, ceux qui vident la France (et l’Europe) de son argent et y détruisent l’emploi au motif qu’il s’agirait de « leur » argent et de « leurs » salariés, ceux qui le font en trichant sur le droit du travail. Elle va les aider parce que chaque disposition de la loi admet des exceptions et que ces exceptions sont autant de permissions pour ces employeurs « indélicats ». Les CPH sont pleins parce que ceux qui contournent le droit ont suffisamment d’imagination et de cynisme pour le faire en faisant comme si c’était permis : pas écrit, pas interdit ... pas écrit = possible. La loi sur l’emploi, elle fixe un cadre et elle explique comment le contourner. C’est incroyable ! Comment est-ce possible ? Exemple : l'employeur peut passer un accord avec les DS pour fabriquer un plan de sauvegarde de l’emploi (mesures pour accompagner les départs en cas de licenciement). Ça c’est bien ... Surtout si les DS de l’entreprise sont forts, bien formés car, alors, ça peut produire des effets bénéfiques ... Mais l’employeur peut aussi s’éviter ce tracas et rédiger un plan de sauvegarde de l’emploi qu’il fera valider et homologuer par l’État local (Dirrecte), mais l’homologation pourra être tacite ... Voilà, plus on avance dans la lecture de la loi, plus il y a de possibilités de neutraliser ce que la loi semble, dans un premier temps, imposer.

Partager cet article !

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
En savoir plus !

Recevez les news par mail !

S'abonner

Un lien de désinscription est présent dans chaque newsletter. Vos coordonnées ne seront en aucun cas transmises à qui que ce soit. La fréquence des newsletters n'excède pas une par semaine.

Soumettre un article

L'adoption de ce projet de loi vous donne envie de réagir ? Vous voulez partager vos impressions ? N'hésitez pas à nous soumettre vos articles, ils seront publiés s'ils ont leur place ici. Vous pouvez composer votre texte dans le champ prévu ou envoyer un fichier (texte, word ou pdf). Vous pouvez également joindre des images sous réserve que celles-ci soient exemptes de droits.
J'accepte que ma contribution soit publiée
Conditions d'utilisation: en transmettant votre texte, vous acceptez sans réserve que son contenu soit publié et renoncez à toute propriété ; la publication des articles est soumise à une lecture préalable. Les contributions n'engagent que leurs auteurs ; en outre, ani-2013.fr se réserve le droit de refuser de publier tout texte non conforme à la ligne éditoriale du site ou à la loi, sans aucune justification. Merci de votre compréhension !