Vote à l'Assemblée Nationale

Le Point publie aujourd'hui même :

« La réforme du marché du travail sera débattue "à l'assemblée début avril, au sénat fin avril" et "début mai ce texte sera applicable", a affirmé Michel Sapin sur RMC/BFM TV. "Il faut sauver des emplois le plus rapidement possible, il y a urgence, donc on agit dans l'urgence", a-t-il ajouté. Pour le ministre du Travail, cette réforme permettra d'"éviter des licenciements" et de mettre un terme, espère-t-il, à "la préférence pour le licenciement" en cas de difficultés conjoncturelles.

Alors que la CGT et FO appellent à la mobilisation mardi contre le projet de loi transposant fidèlement l'accord conclu le 11 janvier entre le patronat et trois syndicats (CFDT, CFTC, CFE-CGC), Michel Sapin a rappelé que cet accord était "aujourd'hui juridiquement valable" et appelé les députés à ne "pas trop" retoucher le texte. "Fin mars, les règles (de la représentativité syndicale) vont changer", a souligné le ministre, "en attendant, je conseille à chacun d'être prudent". Jusqu'ici, le gouvernement avait dit tabler sur une promulgation fin mai si, comme il l'escompte, la majorité serre les rangs ».

 

POURQUOI CETTE HÂTE ??? Pour sauver les emplois le plus rapidement possible ? Pourquoi ? Le droit ferait-il obstacle au maintien des emplois ? Le Medef a-t-il convaincu le gouvernement ? Comment ?

Le Parlement va-t-il obtempérer ?

 

Partager cet article !

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
En savoir plus !

Recevez les news par mail !

S'abonner

Un lien de désinscription est présent dans chaque newsletter. Vos coordonnées ne seront en aucun cas transmises à qui que ce soit. La fréquence des newsletters n'excède pas une par semaine.

Soumettre un article

L'adoption de ce projet de loi vous donne envie de réagir ? Vous voulez partager vos impressions ? N'hésitez pas à nous soumettre vos articles, ils seront publiés s'ils ont leur place ici. Vous pouvez composer votre texte dans le champ prévu ou envoyer un fichier (texte, word ou pdf). Vous pouvez également joindre des images sous réserve que celles-ci soient exemptes de droits.
J'accepte que ma contribution soit publiée
Conditions d'utilisation: en transmettant votre texte, vous acceptez sans réserve que son contenu soit publié et renoncez à toute propriété ; la publication des articles est soumise à une lecture préalable. Les contributions n'engagent que leurs auteurs ; en outre, ani-2013.fr se réserve le droit de refuser de publier tout texte non conforme à la ligne éditoriale du site ou à la loi, sans aucune justification. Merci de votre compréhension !